Gilles Aignel, Co-Président de l’Ecurie du Mené
Le premier week-end de juin donnera une nouvelle fois l’occasion aux animateurs du Championnat de France de la Montagne de vivre un week-end intense du côté de la Bretagne où se tiendra la 38ème édition de la Course de Saint Gouëno. Un rendez-vous festif dont Gilles Aignel, le Président de l’écurie du Mené nous dessine les grandes lignes.

Le premier week-end de juin donnera une nouvelle fois l’occasion aux animateurs du Championnat de France de la Montagne de vivre un week-end intense du côté de la Bretagne où se tiendra la 38ème édition de la Course de Saint Gouëno. Un rendez-vous festif dont Gilles Aignel, le Président de l’écurie du Mené nous dessine les grandes lignes.

La Course de Côte de Saint Gouëno a une particularité qui peut paraitre improbable, celle de conjuguer compétition automobile et festival de musique. Un pari audacieux lancé il y 15 ans par l’écurie du Mené, et qui aujourd’hui fait de cette manche du Championnat de France un rendez-vous particulièrement apprécié des animateurs de la discipline, assurés de retrouver en Bretagne un accueil des plus chaleureux, une ambiance festive et un tracé atypique qui ne laisse en aucun cas indifférent.

Comment se présente l’édition 2023 de la Course de Côte de Saint Gouëno?
« Tout se présente pour le mieux, d’autant que nous avons le soutien inconditionnel de nombreux partenaires institutionnels et privés, certains étant des fidèles de longues dates d’autres qui nous ont rejoint à l’occasion de cette édition 2023. Notre épreuve repose également sur l’implication de nombreux bénévoles et une nouvelle fois tout le monde est fortement mobilisé pour préparer au mieux cet événement.

Pour ce qui est du plateau, avec près de 160 pilotes engagés alors que la conjoncture économique actuelle est loin d’être idéale, nous ne pouvons qu’être pleinement satisfaits. Nous avons plus de 90 pilotes inscrits sur l’épreuve comptant pour le Championnat de France, treize Véhicules Historiques de Compétition et plus de 50 pilotes anglo-saxons. Nous sommes dans les standards que nous connaissons habituellement à Saint Gouëno, avec une légère baisse du nombre de pilote venus d’outre-Manche, mais c’était un souhait de notre part afin que notre manifestation se déroule dans des conditions optimales avec un plateau qui reste tout à fait acceptable. »

Quelles sont les nouveautés et animations pour cette année ?
« Notre objectif a toujours été de proposer un niveau d’organisation élevé, de satisfaire pleinement les concurrents qui font l’effort de parcourir de nombreux kilomètres pour venir nous rejoindre en Bretagne. Pour ce qui est des animations, nous retrouverons donc l’écran géant au ’’Fer à Cheval’’, avec l’ajout d’une caméra supplémentaire afin d’accroitre la couverture. Cette année encore, les spectateurs pourront suivre sur l’écran géant les concurrents lorsqu’ils abordent le dernier kilomètre.

Pour ce qui est du spectacle, Steeve Rinsoz sera des nôtres pour assurer des montées de Drift, et bien évidemment tout au long du week-end se tiendra le ’’Festival Déjanté’’, organisé sur trois soirées, les jeudi, vendredi et samedi. La programmation sera une nouvelle fois éclectique avec des groupes bien connus et de belles découvertes. Nous aurons notamment jeudi soir ''Monty Picon'', un groupe de Rock Alternatif proposant un combo rythmique résolument rock. Vendredi soir, en tête d’affiche nous retrouverons le groupe ''Bafang'' un duo proposant des rythmes camerounais afro rock. Samedi, l’ambiance sera avant tout disco punk avec comme tête d’affiche ''Eighty''. Les soirées se terminent généralement par la présence d’un DJ, et nous pourrons cette année encore compter notamment sur ''Tom G'', que les pilotes connaissent bien en tant que vidéaste sur le championnat. L’alchimie qui se créait entre la course et le Festival fait la spécificité et la richesse de notre manifestation, et c’est pour nous essentiel.

La nouveauté viendra du fait qu’en place et lieu d’une séance de dédicace, nous organiserons une séance de ’’Selfies’’ avec les animateurs du Championnat. Cela permettra aux passionnées de côtoyer au plus près les meilleurs pilotes de la discipline, et cette opération ajoutera plus encore de convivialité et devrait plaire notamment aux jeunes publics. Elle aura lieu dimanche, dans le parc pilote, à la pause prévue à midi.

Vers qui vont tes remerciements ?
« Il est évident que je me dois de remercier avant tout les partenaires, fidèles et nouveaux, qui nous soutiennent. Ils sont plus de 170 partenaires privés a contribuer au bon fonctionnement de notre épreuve. Un immense merci à la Région Bretagne, au Département des Côtes d’Armor, à Loudéac communauté Bretagne Centre et à son Président Xavier Hamon, à la Commune du Mené et à son Maire Gérard Daboudet ainsi qu’à la Commune Déléguée de Saint Gouëno et à sa Maire Déléguée Arlette Hingant.

Merci également aux propriétaires qui mettent leurs terrains à disposition afin que nous puissions installer nos infrastructures. Je n’oublie pas les bénévoles, avec près de 550 personnes impliquées. Avec les commissaires et les officiels qui seront présents durant le week-end, ce sont 650 personnes qui vont œuvrer au bon déroulement de notre épreuve. Merci enfin aux pilotes qui répondent présents en sachant qu’ils consentent souvent un réel effort pour venir nous rendre visite dans notre Bretagne, souvent éloignée de leur domicile.

Tout semble réuni pour que la fête soit totale, nous vous attendons bien évidemment nombreux pour ce week-end qui s’annonce une nouvelle fois comme une fête du sport automobile. »

Photos

Aucune image