Marc Pernot - Nova Proto NP01
  
Comme chaque année, le Championnat de France de la Montagne fait étape dans l’Ouest de la France, d’abord en Basse-Normandie, puis en Anjou et enfin au coeur de la Bretagne où la 6ème manche se déroule à Saint Gouëno, dans le département des Côtes d’Armor.

Les 2, 3 et 4 Juin 2023, la petite bourgade du Mené va à nouveau accueillir l’élite des Montagnards de France et de Navarre, mais aussi ceux d’Angleterre et d’Irlande, pour écrire une nouvelle page de son histoire « sportive » :
  • Qui succèdera à Billy Ritchen, vainqueur en 2022 de la série A, championnat Sport des voitures ouvertes ?
  • De même, qui succèdera à Yannick Poinsignon, vainqueur en 2022 de la série B, championnat Production des voitures fermées ?
  • Est-ce que le record du tracé établi en 2018 en 1’12’’267 par Sébastien Petit sera battu ?
Cette année encore, le suspense est total et les jeux sont ouverts en ce début de championnat. Les leaders ont déjà confirmé leur présence que ce soit en Sport ou Production, un championnat totalement indécis cette année avec de très faibles écarts sur chaque épreuve.

Dans le championnat Sport, une trentaine de pilotes voudront en découdre avec en première ligne une nouvelle génération de pilotes (Schatz, Bourgeon, Petit, Pernot, Dojat ...) qui chercheront à succéder à Billy Ritchen, vainqueur en 2022 et Champion de France en titre. Geoffrey Schatz (Nova), triple champion de France et déjà vainqueur à St Gouéno fera figure de favori. Fabien Bourgeon déjà vainqueur deux fois cette saison voudra poursuivre sur sa lancée. Marc Pernot, qui progresse très vite au volant de sa Nova Proto, et bien qu'il découvrira l'épreuve, sera lui aussi un prétendant au podium, tout comme Kevin Petit de plus en plus rapide avec sa Revolt et qui avait terminé 2ème en 2022. Au travers des duels de pilotes, il y a également un duel de constructeur tout aussi passionnant entre les protos Revolt et les Nova Proto (ex Norma). Sans oublier les monoplaces type Formule 3, Formule Masters, Formule Renault ou bien encore les protos Norma 2l qui feront le spectacle et permettront aux pilotes de l’Ouest de défier les habitués du Championnat.

Dans le championnat Production, une quarantaine de pilotes seront présents. Un magnifique duel de GTs devrait tenir le public en haleine pour la victoire en Catégorie Production. Yannick Poinsignon (BMW) vainqueur en 2022 et vainqueur des 3 premières épreuves sera le favori. Ronald Garces (Porsche) qui est le Champion de France en titre et David Meillon (Lamborghini) seront ses principaux adversaires et devront se méfier de Philippe Schmitter (Renault RS01) qui était déjà monté sur le podium en 2022. Dans les autres groupes, les Seat Supercopa affronteront les Peugeot 308 Cup en Groupe A, les BMW M3 seront à la bagarre en Groupe N. Sans oublier les vénérables Simca 1000 qui représenteront la majeure partie du plateau du Groupe FC, ou les Renault Clio CUP et autres Honda en Groupe F2000.

Pour compléter ce programme « alléchant » au niveau du Championnat de France, les pilotes Anglo-Saxons se disputeront la victoire du « Hillclimb Masters ». Et là, les pilotes britanniques et irlandais descendent en force pour cette 38ème édition de la course de côte de Saint Gouëno car ce sont près de 60 pilotes qui vont en découdre dans cette catégorie.

En complément, le Championnat de France VHC (Véhicules Historiques de Compétition) permettra à chacun de découvrir ou redécouvrir quelques très belles autos encore compétitives. En termes de moyens logistiques, l’écran géant installé au Fer à Cheval permettra de suivre en continu l’évolution des bolides sur le dernier kilomètre. Cette innovation plébiscitée par le public depuis près de 10 ans sera à nouveau l’occasion pour chacun de profiter au maximum du spectacle offert et permettra également de vivre en direct les coulisses du paddock ou bien encore de visionner les caméras embarquées.

N’oublions pas de mentionner le « tour de chauffe » du Vendredi 1er Juin où ce sera la 19ème édition de la Montée Historique.

Après une édition 2022 record en terme de fréquentation, l’édition 2023 de la course de côte de Saint Gouéno s’annonce à nouveau passionnante avec un plateau renouvelé et un championnat très ouvert. Une édition à ne louper sous aucun prétexte !

Photos

Aucune image