Ecurie Armor

Avril 1967 :Après le passage du rallye de l’Ouest à St Brieuc, un groupe de passionnés de course automobile, avec l’appui de Marcel Lecoq (ACO et CDN) et P. Allanet (journaliste auto) va créer l’Ecurie Armor.

Le premier bureau constitué ainsi de : Pdt : Jp Allain, V.Pdt : J. Le Saux, Y. Le Morvan, G. De Carné, trésorier : B. Lambert, secrétaire : JC. Amisse, Membres : JJ Le Corre, J. et P. Argoud, JP Guyonnet, A.Richard, A. Nebout, R. Schir, J. Duchêne, P. Longeau, Y. Dujardin, A. Helloco, P. Trotin, G. Guilhem, JP Renaud, G. Delongeaux, R. Lemerdy.

Août 1967 : Gymkana d’Hillion, puis d’Erquy

23/24 mars 1968 : 1er rallye national d’Armor, départ St Brieuc, 3 épreuves spéciales : La Méaugon, Cap Fréhel, Collinée.
1er vainqueur : Swietlick / le Chevalier / Austin Cooper S

Décembre 1968 : Assemblée Générale Hôtel Croix Rouge St Brieuc : Décision d’organisation d’un Rallye national et international et d’une course de côte. J. Le Saux le découvreur et B. Lambert partent en mission dans le Mené rencontrent R. Georges, Pdt du Comité des Fêtes de St Gouéno. Après accord sur l’organisation cela va devenir la Course de Côte de St Gouéno.

27/28 août 1969 : 1ère Course de Côte de St Gouéno est un succès populaire et sportif. 50 concurrents, et 5000 spectateurs, un beau vainqueur : H. Bayard / Matra Ford. L’Ecurie Armor est au conplet pour cette manifestation. Roger Georges a constitué une équipe de choc (F. Plesse / Conseiller Général, l’Abbé Rouxel, JY Louail, A. Guillard, M. Le Déan, M. Basset, Soulabail, Radenac, Rose, Blévin, Rio, Besnard, Gicquel, E. André). La distribution des prix se fera sur la terace du garage La Déan.
Le pari et l’enjeu financier l’emporteront pendant 18 années. Du grand spectacle avec les meilleurs pilotes de cette génération : D.Rouveray, Y. Martin, R. Mieusset et Y. Courage, M. Tarres, Anne Baverey, G. Fréquelin, C. Debias, Marc Sourd, toujours recordman en 1’ 16“ 92.

L’Ecurie Armor menait de front deux organisations phare dans l’ouest, le Rallye d’Armor au printemps et la course de côte de St Gouéno à la fin de l’été, et pour mener à bien le challenge il a fallu des hommes de qualité : les Pdts JP Allain, R. Schir, J. Duchêne, C. Blanschong, JC Amisse, G. Danet, G. Le Toquin, aidés par des passionnés : C. Le Moig, F. Marchal, R. Le Merdy, D. Lemarchand, F. Virtz, Monique Duchêne et un clin d’œil particulier à Marc Reigner et J. Le Guern.

1986 : Les clignotants sont au rouge. L’aventure s’ssoufle, la passion s’éteint. Il n’y a plus de départ de concurrents dans la vallée du Breton.

1987/ 1988 : On s’agite un peu, des réunions se font, d’un côté, PY Evin, J. Guérin, D. Radenac, R. Georges, M. Basset, L. Rose, J. Aignel, R. Georges ; de l’autre, G. Le Moing, F. Marchal, J. Le Saux, JP Allain, B. Lambert, G. Coer, JP Guyonnet, A. Richard, contribueront au renouveau, au retour de la course de Côte de St Gouéno et surtout à la création de l’Ecurie du Mené.

25 août 1989 : Mairie de St Gouéno, une nouvelle écurie voit le jour, ce sera l’Ecurie de Mené avec comme Pdt. R. Georges, aidé d’une équipe composée de l’Ecurie Armor et de St Gouéno.

Août 1990 : Course de Côte de St Gouéno, vainqueur : C. Debias / Martini MK 58.