Arrivée - Seb Petit enchaîne victoires et records !


Sébastien Petit - Norma M20 FC
Les records sont faits pour être battus ! Celui de la Course de Côte de Saint Gouëno vient de tomber dans l’escarcelle de Sébastien Petit, qui s’impose devant Geoffrey Schatz.

Championnat Sport

Vainqueur de la dernière Course de Côte de La Pommeraye, Sébastien Petit établissait sur l’épreuve angevine un nouveau record. Le sociétaire du Team Petit CroisiEurope poursuit sur sa lancé à Saint Gouëno où, dès la première montée de course disputée ce matin, il établissait un nouveau record en 1’12’’942. Mais Seb n’allait pas s’arrêter là… Sous la pression de Geoffrey Schatz, son principal adversaire, il cravachait pour réaliser au volant de sa Norma E2-SC un nouveau temps de référence en 1’12’’267 !

La messe était dite, d’autant que la pluie qui faisait son apparition alors que les ténors du Championnat prenaient part à l’ultime confrontation du week-end, interdisait toute amélioration. Geoffrey Schatz positionne finalement sa Norma à moteur 4 litres à la deuxième place. Le fer de lance du Team Schatz Compétition devance une autre Norma CN+, celle de son compagnon de team David Meillon, qui une nouvelle fois monte sur le podium.

Au volant de la seconde Norma E2-SC, Martine Hubert remporte la Coupe des Dames, mais la Normande a surtout la satisfaction de retrouver de bonnes sensations au volant de son Proto.

Belle performance de Julien Français qui poursuit sa campagne de l’Ouest en signant une nouvelle victoire en CN/2. La jeune garde se met en avant puisqu’à la suite de Julien on retrouve les Norma de Kevin Durot et d’Anthony Le Beller. Serge Thomas accroche la quatrième place devant Dimitri Pereira. A noter que victime d’une violente sortie de route samedi, Olivier Augusto n’a pu prendre part aux débats ce dimanche, car si lui est indemne, sa Norma a passablement souffert.

Septième au scratch, David Guillaumard termine en tête des F3, trois dixièmes devant Billy Ritchen qui découvrait ce week-end le tracé breton. Etienne Debarre complète le podium de la F3 et devance le Britannique Peter Dorey et Clément Lebot.

Fabien Bourgeon a dominé de la tête et des épaules le CM, où il impose assez largement son TracKing devant le Silver Car de François-Xavier Thievant et les TracKing de Vincent Bertheuil et de Gilles Depierre. Victime d’une touchette lors de la première montée, Simon Taponard a dû abandonner…

Les pilotes des Formule Renault n’ont pas épargné leurs efforts, et il faudra toute la détermination de Kevin Petit pour signer une nouvelle victoire dans la catégorie, en devançant Jérôme Debarre. Jean-Christophe Henry complète le podium en terminant devant Marie Cammares.

Championnat Production

Leader des essais de cette 35ème Course de Côte de Saint Gouëno, Nicolas Werver n’avait devancé Philippe Schmitter que de 75 millièmes. On pouvait donc s’attendre, ce dimanche, à un combat acharné entre les deux pilotes alsaciens.

Un combat qui aurait pu tourner court lors de la première montée, sur laquelle, Philippe Schmitter commettait une petite faute et terminait au ralenti. Bien involontairement, sa Renault R.S. 01 gênait la progression de la Porsche 997 GT2 de Werver, à qui l’on permettait de se relancer.

Le combat se poursuivait lors de la deuxième montée, où Nicolas Werver et Philippe Schmitter étaient les deux seuls à passer sous la barre des 1’29’’. Un duel qui atteindra son apogée sur l’ultime confrontation lorsque, Nicolas Werver imposait sa Porsche avec un chrono en 1’27’’131, 867 millièmes devant la Renault R.S 01 de son adversaire.

On pouvait s’attendre à un podium 100% alsacien, mais c’était sans compter sur la pugnacité de Yannick Poinsignon, qui une nouvelle fois place sa BMW M3 E92 au troisième rang, trois dixièmes devant la Porsche 997 GT3 R de Christian Schmitter. Une nouvelle fois, le classement du GTTS/4 est complété par Jean-Michel Lestienne qui poursuivait ce week-end l’apprentissage de sa Ginetta G55.

Cinquième au scratch, Jérôme Janny remporte une nouvelle victoire en Groupe A, où il impose sa Seat Léon Supercopa MK2 devant la MK3 de Francis Dosières. Antoine Uny, victime d’une touchette lors de la première montée, a pu par la suite reprendre les débats et vient compléter le podium de ce Groupe A. Il place sa Supercopa MK2 devant celles de Sébastien et de Julien Dupont.

Vainqueur Production à Thèreval début mai, Christophe Poinsignon place en Bretagne sa Simca CG Turbo au sixième rang et signe une victoire en FC devant la Scora Maxi de Geoffray Carcreff et la Jidé de Xavier Burgevin.

Samuel Durassier impose pour sa part sa Honda Civic en F2000, devant la Clio de Patrick Ramus et la Mégane de Daniel Rault. On retrouve à la suite la Citroën Saxo de Jérôme Collias et la Renault Clio de Brice Pierrat. Luc Ermann (Peugeot 106 Maxi) termine cette épreuve en tête de la classe F2000/1.

Large recordman de victoires en Groupe N, Pascal Cat impose une nouvelle fois sa Renault Mégane RS et porte son nombre de victoires à 80 ! Nouveau record à battre… Seul pilote à évoluer en GT de Série sur cette épreuve de Saint Gouëno, Frédéric Santarelli n’a pas eu à forcer son talent, mais peut avoir la satisfaction de quitter la Bretagne en ayant engranger de précieux points au championnat.

Du côté des Mitjet, c’est Gwenaël Vaillant qui remporte le GTTS/1 devant Jean-Michel Godet et Stéphane Le Crom.

Championnat VHC

C’est sous un soleil de plomb et par des températures estivales, que la dizaine de concurrents engagés sur la 8ème Course de Côté de Saint Gouëno dédiée aux Véhicules Historiques de Compétition, ont pu s’en donner à cœur joie.

L’ambiance était comme à son habitude à la fête au sein des paddocks, où les pilotes des historiques ont pleinement savouré leur week-end. Mais c’est avant tout pour affronter les 3.200 mètres du tracé breton que les concurrents des VHC s’étaient donné rendez-vous dans le Mené…

Pour ce qui est de la course, elle fut plutôt calme pour Jean-Claude Gaillard dont la Renault 5 GT Turbo animait seule le Groupe N. Il en sera de même du côté du Groupe 5 où seule évoluait la Jidé Original de Gabriel Lejeune, où du Groupe 6/7 qui accueillait uniquement la Tiga SC 80 de Fernand Santarelli.

Après l’abandon de Daniel Louis trahi par la mécanique de son Opel Commodore, Philippe Ginel voit la victoire en Groupe 2 revenir à sa Simca 1000 Rallye II.

Philippe Brebant impose son Alpine A110 en Groupe 4, où il devance une autre Alpine, celle de Jean-Claude Demessine. Roger Guelpa complète le podium de ce Groupe 4 au volant de sa Porsche 911.

Pour ce qui est du Groupe 8/9, un duel opposait deux Martini, et c’est finalement la MK 25 de Sébastien Brisard qui prend l’ascendant sur la MK 32 de Roger-Serge Toupence.

Classement Sport :

1.S. Petit (Norma M20 FC) 1’12’’267 – 2. G. Schatz (Norma M20 FC) à 1’’399 – 3. D. Meillon (Norma M20 FC) à 4’’993 – 4. J. Français (Norma M20 FC) à 6’’228 – 5. K. Durot (Norma M20 FC) à 7’’109 – 6. A Le Beller (Norma M20 FC) à 7’’518 – 7. D. Guillaumard (Dallara F312) à 8’’898 – 8. B. Ritchen (Dallara F312) à 9’’201 – 9. S. Thomas (Norma M20 FC) à 9’’218 – 10. E. Debarre (Dallara F308) à 11’’513.
Classement Production :

1. N. Werver (Porsche 997 GT2) 1’27’’131 – 2. P. Schmitter (Renault R.S. 01) à 0’’867 – 3. Y. Poinsignon (BMW E92) à 2’’265 – 4. C. Schmitter (Porsche 997 GT3 R) à 2’’661 – 5. J. Janny (Seat Léon Supercopa MK2) à 5’’147 – 6. C. Poinsignon (Simca CG Turbo) à 5’’846 – 7. F. Dosières (Seat Léon Supercopa MK3) à 6’’533 – 8. G. Carcreff (Scora Maxi) à 6’’710 – 9. X. Burgevin (Jidé) à 7’’185 – 10. A. Uny (Seat Léon Supercopa MK2) à 7’’796.


Communiqué de presse FFSA/CFM Challenge

Photos